#MarthaChallenge: soupe Vichyssoise

Une recette de plus que je vous partage en direct de mon #MarthaChallenge. Au gré des saisons, ce qui se retrouve dans nos assiettes change. D’une part, parce que les aliments ne sont pas en abondance toute l’année, et d’autre part parce que la température joue sur nos choix culinaires.

La preuve. Les thés glacés et autres rafraîchissements ont la cote durant l’été et ses chaleurs accablantes; et qui ne rêve pas d’un bon plat mijoté lors des froides journées d’hiver ? Voilà! Cependant, certaines recettes réussissent à se frayer un chemin à d’autres moments de l’année. C’est le cas pour certaines soupes. On connaît tous le gaspacho; une soupe froide. Mais… elle n’est pas la seule!

©Crédit photo: Jonathan Courchesne - instagram @jo_manhattan

©Crédit photo: Jonathan Courchesne – instagram @jo_manhattan

Oh que non! Et à mon grand plaisir, celle que je vous donne aujourd’hui fait partie de mon top 5 de soupes préférées. À base de poireaux et de pommes de terre, ce potage, aussi bon chaud que froid, saura vous procurer saveurs et réconfort. À vos chaudrons pour une bonne Vichyssoise!

Soupe vichyssoise

pour 4 personnes
Ingrédients:

  • 6 poireaux moyens, la partie blanche (seulement) tranchée en rondelles et rincée
  • 1 pomme de terre Russet, pelée et coupée en dés
  • 3 3/4 t. de bouillon de poulet
  • 2 t. d’eau
  • Sel
  • 3/4 t. de crème 35%
  • 1/2 t. de ciboulette ciselée, pour garnir

1. Dans une grande casserole, amener les poireaux, la pomme de terre, le bouillon, l’eau et une c. à thé de sel à ébullition. Réduire le feu à médium-doux, et laisser mijoter jusqu’à ce que les légumes soient très tendres, 20 à 25 minutes.

2. En y allant quelques louches à la fois, réduire la soupe en purée à l’aide d’un mélangeur. (Faire attention de ne pas emplir le mélangeur à plus que la moitié chaque fois.) Transférer dans un bol, verser la crème et assaisonner au goût avec le sel.

3. Recouvrir d’une pellicule plastique et réfrigérer jusqu’à ce que la soupe soit refroidie, 2 heures minimum. Si nécessaire, avant de servir, ajouter de l’eau pour rendre la soupe plus liquide, et ajuster l’assaisonnement. Servir dans des verres refroidis et garnir avec quelques brins de ciboulette ciselée.

Personnellement, je la préfère tiède, mais quand il fait chaud, la consommer complètement froide est presque une nécessité! 🙂

Jonathan

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s