Gelée de pommes

Ô disgrâce! J’avais complètement oublié de faire un article sur cette recette totalement géniale. Si je me souviens bien, je l’ai faite au mois d’août, en plein dans le début du temps des pommes.

Comme ça en prend pas mal de pommes pour faire cette gelée, j’ai rendu visite à ma chère Maman à la campagne qui possède 2 pommiers qui produisent pour une armée! En plus, ce qui est bien avec cette recette, c’est qu’on a pas besoin de se soucier d’avoir de belles pommes – donc on récupère les pommes repoussantes en apparence, mais délicieuse au goût!

Gelée de Pommes

© Crédit photo: Jonathan Courchesne

Je vous avertis tout de suite, cependant, le processus est long. Ne pensez pas accomplir cette recette en une seule journée. Il faut retirer le plus de jus possible de ces pommes. Les fruits contenant de la pectine sont fascinants pour ça. Vous les faîtes bouillir dans l’eau, vous récoltez le jus, vous ajoutez du sucre, vous faîtes bouillir le jus jusqu’à une température donnée, et POUF ça forme une jolie gelée lorsqu’il est refroidi. Aucun ajout spécial. Aucune gélatine, aucun « jell-o ». Rien que du naturel. Et si vous avez la chance comme moi d’avoir accès à un pommier bio prolifique. Vous pourrez vous vanter de faire votre propre gelée de pommes biologique maison – en vous assurant d’ajouter du sucre bio, évidemment!

Gelée de pommes

Ingrédients:

  • Des pommes
  • Du jus de citron
  • Eau
  • Sucre

1. Laver les fruits, les assécher. Enlever la partie gâtée des fruits s’il y a lieu. Ne pas enlever le coeur ni la pelure

2. Sectionner les fruits et les déposer dans une grande casserole appropriée.

3. Ajouter de l’eau froide jusqu’à égalité des fruits. Cuire en compote, jusqu’à ce que les fruits se défassent. Les écraser avec une cuillère en bois durant la cuisson.

4. Pendant la cuisson, préparer le nécessaire pour égoutter les fruits.

  • Un coton à fromage (mousseline; une taie d’oreiller peut faire le boulot, mais ne pas plier la taie) plié en plusieurs épaisseurs pour ne pas laisser passer la pulpe des fruits.
  • Un plat pour recueillir le jus
  • de la ficelle solide pour attacher le coton à fromage
  • un emplacement pour laisser égoutter le jus (on peut laisser égoutter en attachant à une poignée d’armoire ou un clou, de façon à ce que ça ne puisse pas tremper dans le jus recueilli)

5. Verser les fruits dans le coton à fromage humide; ne pas presser afin de ne pas nuire à la limpidité du jus égoutté.

6. Laisser égoutter plusieurs heures ou toute la nuit.

7. Mesurer soigneusement le jus, puis calculer la quantité de sucre nécessaire selon les proportions à la fin de cette recette. On recommande aussi d’ajouter 1 c. à soupe de jus de citron par 2 tasses de jus de fruit, en vue d’assurer l’acidité du jus.

8. Verser le jus dans une casserole. Amener à ébullition.

9. Ajouter le sucre et le jus de citron, mélanger, puis laisser bouillir modérément, à découvert, jusqu’à ce que la température atteigne 105°C. Pendant la cuisson, écumer avec une cuillère froide.

Note: Si vous n’avez pas de thermomètre, vérifier le degré de cuisson en versant environ 2c. à soupe de jus dans un verre, le réfrigérer quelques minutes, puis si ça prend en gelée, la température est atteinte. Refaire le test autant de fois que nécessaire si ça ne prend pas en continuant de cuire.

10. Retirer du feu. Écumer une dernière fois.

11. Verser aussitôt dans des pots (préalablement stérilisés à l’eau bouillante environ 20 minutes, ou au four à 120°C (250°F) environ 15 minutes). Remplir jusqu’à 1cm du bord. Recouvrir d’un papier ou sceller à demi et laisser refroidir environ 1/2 heure.

12. Pour sceller, suivre la méthode de votre choix. Sinon, cette gelée se conserve relativement longtemps au réfrigérateur sans avoir à la sceller.

La gelée doit être ni trop dure ni trop molle et avoir le bon goût du fruit qui entre dans sa composition.

Proportion de sucre pour la quantité de jus de fruits

Pour 250 ml (1 tasse) de jus, ajouter 175 à 250ml (3/4 à 1 tasse) de sucre.

Préparez vos pots Mason, que la gélification commence! La conservation de ces gelées en est d’autant plus intéressante. Comme elles contiennent beaucoup de sucre, elles peuvent se conserver assez longtemps au frigo. Et pour les entreposer pour l’année, rien de mieux que de les sceller à l’eau bouillante, comme les cannages. C’est tentant d’en tartiner sur un bon pain maison, ou encore un pain à la citrouille!

Que pensez-vous de ce retour à notre cuisine d’antan, et de ce fait même à une approche un peu plus bio des gelées de fruits ?

Jonathan

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s