Dinning room is a bitch!

Le temps des fêtes m’a permis de jouer à plusieurs jeux de société que j’adore : Docte Rat, Cranium, Monopoly, et CLUE. Mon personnage préféré est Scarlett, parce qu’elle a une case de moins à franchir pour atteindre le salon et ainsi avoir accès à un passage secret et aussi parce que son pion est rouge. Cependant, même si j’use de stratégie, une certitude persiste dans ce jeu, et c’est la malédiction de la salle à manger.

ScarletQuelques-uns d’entre vous vont sûrement tout de suite me dire : « Ahhh, oui! Salle à manger, maudite sois-tu! » Et bien, elle l’est! Vous savez, quand le jeu est bien avancé, vous avez opéré vos tactiques de départ et il est maintenant temps d’explorer les zones à risques dans le but de trouver des indices. Et bien, c’est généralement durant cette partie que « the dinning room is a total bitch »! Tout le monde est dans différentes pièces ramenant d’autres pions avec eux durant leur suspicion, et vous ciblez la salle à manger pour votre prochain interrogatoire. Vous camouflez le tout avec d’autres suspicions au passage dans le conservatoire et dans le salon, et vient le moment d’entrer dans ladite salle à manger.

[Certaines règles ici dépendent des joueurs, tels qu’avoir le nombre exact pour entrer dans une pièce ou bien ne pas pouvoir revenir sur ses pas durant un tour, etc.]

Dinning roomIl vous faut seulement un 4 ou plus sur le dé pour pouvoir y entrer. (Parce que vous êtes dans le salon, par exemple). Vous brassez et obtenez un 1. Pas de problème, vous entrez au prochain tour. Sauf que rendu à ce stade du jeu, chaque tour compte et risque de déterminer le gagnant si ce dernier fait la bonne suspicion. Vous ne paniquez pas, c’est votre tour, vous rebrassez et obtenez un 2. Vous atterrissez directement devant la porte. Vous contenez votre rage, parce que vous êtes certains d’entrer au prochain tour. MAIS! C’est durant le tour qui suit qu’un de vos gentils compagnons de jeu décide de vous soupçonner dans une pièce à l’extrémité de la salle à manger. Vous voilà obligés de recommencer, et subir encore la malédiction de la salle à manger qui vous empêche d’y entrer du premier coup de dé. Cependant, voici variante.

Vous connaissez la malédiction de la salle à manger et vous voulez faire diversion au jeu. Vous obtenez un 1,2 ou 3 et vous vous dirigez vers le hall, semblant de rien. Le tour d’ensuite vous risquez d’obtenir le bon nombre pour revenir et entrer directement dans la salle à manger, mais le jeu en veut autrement. Vous vous retrouvez avec un le nombre exact vous menant soit devant la porte du hall, soit devant la porte de la salle à manger. Vous choisissez la salle à manger bien sûr, parce que vous voulez vous y rendre. Et, c’est à ce moment que tout recommence, un autre joueur vous redéplace dans une autre pièce.

Vous finissez donc par abandonner. Une règle qui pourrait rendre cette malédiction pire qu’elle ne le paraît déjà serait celle de se rendre dans la pièce du meurtre pour accuser le meurtrier et que la salle à manger soit LA pièce. Et que finalement, l’un de vos adversaires ayant remarqué votre stratégie entre du premier ou second coup juste devant vous, parce que vous êtes celui ou celle qui est le maudit de la salle à manger de la partie.

Jonathan
Advertisements

Un avis sur « Dinning room is a bitch! »

  1. C’est bien certain que tu ne t’attireras pas ses bonnes grâces en venant la « bitcher » dans son dos sur ton blog! =p

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s